Actions en EHPAD

Depuis 2018, la Compagnie du Jour intervient très régulièrement auprès des personnes âgées avec des projets conçus sur mesure pour les publics des établissements partenaires.

Ces projets impliquent toujours l’ensemble des usagers des lieux : les résidents et résidentes, bien sûr, mais aussi le personnel, les bénévoles, les familles.

Prochain projet :

Vibrances (2024) – résidence mutualiste Bois d’Artas (Grenoble)

Vibrances est un projet pensé en écho à un projet de création professionnelle de la Cie du Jour : Corps d’Argile. Ce projet, est né dans les EHPAD et, plutôt que « « « le corps qui ne peut plus » qu’inspire bien souvent le vieillissement, il s’intéresse au « « « corps qui peut autrement » .

Vibrances cherche à repenser notre corps, notre être mais aussi notre regard afin de continuer à envisager les possibles plutôt que de faire le décompte des impossibles, afin de ne pas se diminuer, ni dans l’espace que l’on occupe, ni dans la valeur que l’on se donne, ni dans la place que l’on donne à notre parole, à notre pensée à nos projets, nos désirs, nos intentions.

Le projet, a été créé grâce au soutien de l’Eté Culturel 2024. Il s’agit de prendre résidence à la résidence mutualiste Bois d’Artas (Grenoble) pendant deux semaines afin de monter un spectacle participatif, comme un seul souffle, autour de la danse, de la musique et de la lecture « sonore et physique », avec la particularité que le projet s’adressera tout particulièrement aux personnes les plus diminuées.

Projets déjà réalisés :

Vies de quartier (2024) – résidence mutualiste Bois d’Artas (Grenoble)

Vies de quartier est un proposé co-conçu avec la résidence mutualiste Bois d’Artas (Grenoble) et l’association Spacejunk.

L’objectif est de reconnecter l’établissement à la ville, pour qu’il ne soit plus un hors-lieu hors-temps, tout en permetttant aux résidents et résidentes de s’approprier leur lieu de vie et de retrouver des repères dans l’espace.

Pour ce faire, des rencontres ont été organisées entre habitants de la ville, résidents de l’EHPAD et artistes (auteure et artistes plasticiens) afin de récolter des mémoires de quartiers.

A partir de ce collectage, des fresques ont été réalisées par les artistes Votour et Asaz One sur les murs des différentes ailes de l’établissement et des textes ont été écrits par l’auteure Emilie Malosse, une partie desquels est actuellement exposée à la résidence mutualiste Bois d’Artas, exposition qui sera en itinérance dans le département à partir de la rentrée.

Dans ma maison, le monde (2023-2024) – EHPAD Le Bon Pasteur (Saint-Martin-d’Hères) et DITEP Le Chalet Langevin (CODASE/Saint-Martin-d’Hères)

Dans ma maison, le monde est un projet d’action culturelle intergénérationnel et pluridisciplinaire conçu et mené dans le cadre d’un partenariat avec l’EHPAD Le Bon Pasteur, le DITEP Le Chalet Langevin (géré par le CODASE) et l’Artothèque de Grenoble (Bibliothèques de Grenoble).
Le projet aborde la thématique du « chez soi » et s’est déroulé en deux parties : une première partie en 2023 autour de la création d’un spectacle participatif et une seconde partie en 2024 autour de la réalisation d’une installation mêlant espaces scénographiés et pièces radiophoniques.
Le projet proposait la programmation au DITEP et au Bon Pasteur de différentes actions culturelles et pédagogiques.

Le projet a été cofinancé par la Conférence des financeurs, le Département de l’Isère, les fondations Malakoff Humanis et Les Petits Frères des Pauvres.

Reportage France 3 Région autour du projet.

Fragile(s) Beauté(s) (2023) – EHPAD Bois d’Artas (Grenoble)

Grâce à un cofinancement du Département de l’Isère et de la Ville de Grenoble, la Compagnie du Jour a pu effectuer une seconde résidence de deux semaines pour le projet Fragile(s) Beauté(s), cette fois à l’EHPAD Bois d’Artas. Cette fois encore, elle a créé un spectacle participatif incluant résident.e.s, familles et membres du personnel).

En s’appuyant sur la matière déjà produite lors de la première résidence et en y ajoutant une matière additionnelle produite en ateliers, les artistes de la compagnie (1 comédien, 2 musiciens, 1 circassien et 1 auteure) ont monté un spectacle présenté dans la salle polyvalente de l’établissement.

En amont, ils ont mené divers ateliers et de nombreuses interventions dans les chambres et les salles communes.


Fragile(s) Beauté(s) (2022) – EHPAD Le Bon Pasteur (Saint-Martin-d’Hères)

Dans le cadre de l’Eté culturel 2022 financé par le Préfet de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, la Compagnie du Jour a fait une résidence de deux semaines à l’EHPAD le Bon Pasteur pour la création du spectacle participatif (incluant résident.e.s, familles et membres du personnel) Fragile(s) Beauté(s).

Les artistes de la compagnie (1 comédien, 4 musiciens, 1 circassien et 1 auteure) ont mené des ateliers et des interventions artistiques au sein de l’EHPAD puis monté un spectacle présenté dans le jardin de l’établissement au terme de la résidence.

L’objectif final de ce projet est la création d’un spectacle professionnel largement inspiré des échanges avec les personnes âgées et ceux et celles qui les côtoient au quotidien. Pour ce faire, la compagnie a prévu de faire plusieurs résidences du même type (sous forme d’action culturelle) dans divers EHPAD.


Reçois, vis et tranforme (2021-2022) – EHPAD Vigny Musset (Grenoble)

Extension du projet « Empreinte et héritage » (2019-2023) de la Compagnie du Jour, cette action autour de la « transmission » a été menée d’août 2021 à juin 2022 à la Résidence Mutualiste Vigny-Musset.

Chaque mois, les bénévoles de la compagnie encadrés par Henri Thomas sont venus donner des lectures autour de la thématique.

En parallèle de cela, l’auteure Emilie Malosse a mené des entretiens individuels avec les résident.e.s, le personnel et les familles entre août 2021 et mars 2022. En réutilisant les mots, phrases et histoires collectées, elle a ensuite composé trois saynètes pour trois espaces (vieille cuisine, ancien cinéma, café) puis est venue enregistrer les rôles au sein de l’établissement.

Avec cette matière, le créateur sonore Jérôme Vion a réalisé trois pièces radiophoniques. La scénographe Manon Terranova, en collaboration avec le metteur en scène Karim Troussi, a conçu trois espaces dans le jardin de l’établissement où les pièces ont été diffusées pendant une semaine.

Les pièces radiophoniques sont à écouter ici (accessible uniquement aux personnes concernées disposant d’un mot de passe).


Ecoute-moi j’ai des choses à te dire (2020) – EHPAD Le Bon Pasteur (Saint-Martin-d’Hères)

Mené à l’EHPAD Le Bon Pasteur (Saint-Martin-d’Hères) dans le cadre du projet « Empreinte et héritage »,

Le projet abordait la thématique « empreintes, traces et transmission ». Il s’agissait d’une saison culturelle de neuf mois (de janvier à septembre) mêlant arts plastiques et arts de la parole avec des installations, des ateliers de pratique artistique, une résidence d’écriture au sein de l’établissement autour de la thématique, des temps de rencontre avec l’équipe artistique, des temps de lecture, la réalisation de bulles sonores et d’une cabine d’écoute et un temps fort final autour de la lecture et de la musique.


En voyage (2018-2019) – EHPAD Bois d’Artas (Grenoble)

En 2018, dans le cadre de son grand projet de réflexion « Croyance et solitude » (2016-2018) et, plus précisément, autour du projet de création professionnel L’Armoire (2018), abordant la thématique des « personnes déplacées », la Compagnie du Jour a co-construit avec l’EHPAD Bois d’Artas (Grenoble) le projet En voyage.

Ce projet, qui s’est étalé sur six mois, mêlait des lectures thématiques mensuelles, une résidence d’écriture de l’auteure Emilie Malosse pour collecter de la matière auprès des résident.e.s, du personnel et des familles, des ateliers de lecture à voix haute (avec les résident.e.s mais aussi des classes de collège et primaire) et des installations plastiques (photos, peinture et installations) au sein de l’établissement.

Il s’est conclu sur un temps fort d’une semaine au sein de l’établissement : installations plastiques (exposition de photos prises lors des activités par un bénévole de la compagnie, installation d’espace scénographiés), création d’une « forêt tropicale » dans une salle désertée (en partenariat avec la Ville de Grenoble) et après-midi culturelles : lecture, conférence…