Action culturelle

La Compagnie du Jour considère que l’accès à la culture et à la connaissance est non seulement un droit mais aussi un besoin humain et un enjeu sociétal de premier ordre. Très engagée sur cette question, elle mène chaque année, en France et ailleurs, des actions culturelles en direction de publics variés (dans les écoles, en prison, dans les centres sociaux, lieux de soin et/ou de vie spécialisés, etc.).

Elle accompagne aussi toutes ses créations artistiques de nombreuses actions culturelles.

En s’appuyant sur les compétences spécifiques de ses artisites, elle anime des actions « type » (ateliers) ou construit des projets sur-mesure pour les publics de structures partenaires.

Actions « type » (non-exhaustif) :

  • Ateliers lecture à voix haute ;
  • Ateliers théâtre & création de spectacle ;
  • Ateliers cirque ;
  • Ecriture participative ;
  • Répétitions ouvertes ;
  • Rencontres avec les publics ;
  • Organisation de discussions/débats autour de thématiques fortes ;
  • Rencontres/discussions avec des auteurs…

Publics (non-exhaustif) :

  • Tout public
  • Milieu scolaire (élèves, enseignants, éducateurs…)
  • Publics éloignés des offres culturelles : milieu carcéral, structures d’accueil pour les personnes âgées, structures de soin…

Quelques-unes des actions culturelles menées par la compagnie :

  • En milieu carcéral :
  • Cirque, théâtre et philosophie

Depuis 2012, la Compagnie du Jour intervient tous les étés au centre pénitentiaire de Grenoble-Varces.

Durant cinq à six semaines, trois artistes (metteur en scène et en piste, auteure dramaturge, circassien) animent des ateliers quotidiens auprès d’un groupe d’une dizaine de détenus afin de créer avec eux un spectacle mêlant théâtre et cirque et composé de textes originaux écrits à partir d’échanges philosophiques avec les détenus autour d’une thématique forte (désir, doute, envie, colère, dignité…).

Depuis 2017 cette action fait l’objet d’un partenariat avec l’école nationale de cirque du Maroc Shems’y. Un sortant de l’école vient chaque année rejoindre l’équipe afin de se former à l’intervention en milieu carcéral.

  • Spectacle inducteur de dialogue

Ce projet a été mené pour la première en 2017 au centre pénitentiaire de Grenoble-Varces.

Il s’agit dans un premier temps de présenter à un groupe de détenus un spectacle ou une lecture-spectacle professionnel.le abordant des thématiques importantes (place de la femme dans la société, éducation, rapports père-fils…).

Dans un second temps, en s’appuyant sur le spectacle, les artistes et les détenus échangent sur une journée complète autour des thématiques.

Le texte théâtral permet ainsi d’ouvrir le dialogue autour de sujets complexes voire polémiques.

  • En EHPAD :

En voyage

En 2018, dans le cadre de son grand projet de réflexion « Croyance et solitude » (2016-2018) et, plus précisément, autour du projet de création professionnel L’Armoire (2018), abordant la thématique des « personnes déplacées », la Compagnie du Jour a co-construit avec l’EHPAD Bois d’Artas (Grenoble) le projet En voyage.

Ce projet, qui s’est étalé sur six mois, mêlait des lectures thématiques mensuelles, une résidence d’écriture de l’auteure Emilie Malosse pour collecter de la matière auprès des résident.e.s, du personnel et des familles, des ateliers de lecture à voix haute (avec les résident.e.s mais aussi des classes de collège et primaire) et des installations plastiques (photos, peinture et installations) au sein de l’établissement.

Il s’est conclu sur un temps fort d’une semaine au sein de l’établissement : installations plastiques (exposition de photos prises lors des activités par un bénévole de la compagnie, installation d’espace scénographiés), création d’une « forêt tropicale » dans une salle désertée (en partenariat avec la Ville de Grenoble) et après-midi culturelles : lecture, conférence…

Reçois, vis et tranforme

Extension du projet « Empreinte et héritage » (2019-2023) de la Compagnie du Jour, cette action autour de la « transmission » a été menée d’août 2021 à juin 2022 à la Résidence Mutualiste Vigny-Musset.

Chaque mois, les bénévoles de la compagnie encadrés par Henri Thomas sont venus donner des lectures autour de la thématique.

En parallèle de cela, l’auteure Emilie Malosse a mené des entretiens individuels avec les résident.e.s, le personnel et les familles entre août 2021 et mars 2022. En réutilisant les mots, phrases et histoires collectées, elle a ensuite composé trois saynètes pour trois espaces (vieille cuisine, ancien cinéma, café) puis est venue enregistrer les rôles au sein de l’établissement.

Avec cette matière, le créateur sonore Jérôme Vion a réalisé trois pièces radiophoniques. La scénographe Manon Terranova, en collaboration avec le metteur en scène Karim Troussi, a conçu trois espaces dans le jardin de l’établissement où les pièces ont été diffusées pendant une semaine.

Les pièces radiophoniques sont à écouter ici (accessible uniquement aux personnes concernées disposant d’un mot de passe).

  • Dans d’autres types de structures :

Des mots et des notes

Depuis septembre 2021 la Compagnie du Jour intervient tous les lundis au centre médical Rocheplane.

Un.e lecteur.rice et un musicien proposent dans les chambres du premier étage de courts moments d’improvisation artistique mêlant lecture et musique.

Au terme de chaque mois, une bulle sonore composée d’extraits des interventions du mois sont réalisées et partagées avec les personnes ayant participé à l’action.

Ces bulles sonores peuvent être écoutées ici (accessible uniquement aux personnes concernées disposant d’un mot de passe).

Discriminel(le)s

En 2011, à la demande de la mission locale Sud Isère (Eybens), la Compagnie du Jour a conçu un projet artistique autour de la discrimation à l’embauche, mené avec des bénéficiaires de la mission locale.

Ce projet théâtral était partagé entre ateliers théâtre menés par Henri Thomas, rencontres avec des spécialistes de la thématique et temps d’écriture (accompagnement à l’écriture d’une part et écriture par Emilie Malosse d’autre part).

Cela a permis la constitution d’un spectacle constitué de diverses saynètes abordant les différents types de discrimination à l’embauche. Ce spectacle a par la suite été tourné dans plusieurs théâtre du département.

error: Content is protected !!