L’équipe

Depuis 2004, Henri Thomas et Karim Troussi portent conjointement la plupart des projets de la Compagnie du Jour. Emilie Malosse en est auteure/dramaturge associée.

Leurs parcours

  • Henri Thomas

Henri Thomas commence sa carrière de comédien en 1987 et intègre rapidement la compagnie Stéphane Müh. On le retrouvera ainsi dans tous ses spectacles jusqu’en 1991.
Parallèlement à cela, souhaitant parfaire ses connaissances, il suit de nombreuses formations auprès de différents artistes : Ariane Mnouchkine, Mamadou Dioume, Alain Knapp, François Rancillac, Valérie Bezançon….
En 1991, il contribue à la création de la Compagnie du Jour, compagnie de théâtre fortement tournée vers les écritures contemporaines. Il ne quittera plus cette compagnie, où il sera tour à tour metteur en scène, comédien, pédagogue ou formateur.
Il en réalisera les mises en scène pendant plusieurs années avant d’inviter d’autres metteurs en scène dans la compagnie afin de regagner sa pleine place de comédien.
Il participe ainsi, en tant que comédien, à la plupart des spectacles de la compagnie : Que la terre vous soit légère, Lunes, Je voudrais être un héros, L’Honneur de la guerre, Douleur sous clé, Œdipiades, En toute dignité !, Mazroube !, etc.
Cela ne l’empêche pas de jouer pour d’autres compagnies telles que La Simandre ou La Marmite, pour laquelle il a interprèté le rôle d’Argan dans l’épique Malade imaginaire de Molière.
Ne se limitant pas au travail de comédien ou de metteur en scène et intéressé par le spectacle vivant sous toutes ses formes, il a collaboré en tant que dramaturge à bon nombre de spectacles créés par le chorégraphe François Veyrunes.
D’autre part, convaincu que la transmission et l’échange développent la créativité et la compréhension des mécanismes de la scène, il s’implique depuis toujours dans l’accompagnement des pratiques amateurs et intervient régulièrement dans le cadre de l’action culturelle en milieu scolaire. De même, il intervient fréquemment auprès de publics en réinsertion (Ateliers Marianne, Maison d’Arrêt de Varces et de Gap, Mission locale Sud-Isère…).
Très sensible aux textes et à leur interprétation pour les publics, il a notamment développé toute une approche de la lecture à voix haute. Depuis une dizaine d’années, il anime ainsi des stages de formation professionnelle à la lecture à voix haute en direction des bibliothécaires et des fonctionnaires territoriaux (Médiat-Rhône-Alpes, CNFPT, Services de Lecture public des Départements de  l’Isère, des Hautes-Alpes, de l’Ain, de la Savoie, de la Loire, et nombreuses médiathèques du département de l’Isère…). Il encadre également, depuis plusieurs années, des sessions de formation à l’expression orale (Maison diocésaine de l’Isère, Ateliers Marianne).

  • Karim Troussi

Metteur en scène et pédagogue, Karim Troussi a commencé sa carrière artistique au Maroc avant de partir pour la France afin d’y approfondir et compléter sa formation au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, au Centre National du Cirque de Chalons…
Très vite, il s’est intéressé aux aspects corporels, sensoriels et aux fondamentaux du jeu de l’acteur.
Toujours désireux d’approfondir sa recherche, il s’est enrichi au fil des ans de celles d’autres chercheurs dans les domaines de la pédagogie, du geste et de l’acrobatie (avec Alexandre Del Pérugia), de l’oreille et de la voix (avec Alfred Tomatis), de la kinésiologie, du massage…
En tant que metteur en scène, il s’est nourri de ses rencontres avec Peter Brook, Ariane Mnouchkine, Hans Peter-Klaus, Jack Garfein, Daniel Mesguich, François Rancillac…
En tant que pédagogue, il développe depuis 15 ans un travail autour de la thématique « corps, jeux, perception », centré sur la sensibilité http://pharmacie-ed.net corporelle de l’acteur et son autonomie.
Il partage ses connaissances avec les élèves des grandes écoles (il a enseigné 10 ans à la Comédie de Saint- Etienne, 3 ans à l’ENSATT…) ; mais également avec des artistes qu’il accompagne dans leur parcours professionnel et artistique.
Depuis 2002, il s’est spécialisé dans le développement artistique de groupes musicaux et la mise en scène de concert (tels que les Babylone Circus, les Hurlement de Leo, Melk, Fanfarnaüm…).
Résolument tourné vers l’international, il a animé des stages et participé à divers projets d’échange culturel : au Togo, en Allemagne, en Roumanie, en Chine, au Brésil et, régulièrement, au Maroc.
Il a aujourd’hui une trentaine de mises en scène à son actif

  • Emilie Malosse

Dans un premier temps, Émilie Malosse s’est beaucoup investie auprès de jeunes compagnies (Tribu Terre des Rêves, Idées en bulles…) et a travaillé avec différents metteurs en scène (Sophie Berckelaers, Sylvie Pothier…), avant de développer une collaboration prolifique avec le metteur en scène Karim Troussi et la Compagnie du Jour.
Depuis 2008, elle collabore ainsi régulièrement aux créations de la compagnie en tant que dramaturge et adaptatrice : L’Honneur de la guerre, Œdipiades, La Civilisation, ma mère !… L’intérêt porté par la compagnie au théâtre marocain lui a permis de développer une bonne connaissance de la scène et des dramaturgies du Maghreb, connaissance qu’elle met à profit dans ses dramaturgies.
En tant qu’auteure, elle explore des genres et des thématiques variés : pièces jeune public, monologues croisés, contes initiatiques, etc. autour des conflits intergénérationnels, de l’éducation, de la guerre…
En plus du théâtre, elle s’intéresse à l’écriture dans d’autres arts : la musique, avec le groupe Babylon Circus (qu’elle suit avec Karim Troussi dans son processus d’écriture) et la vidéo, avec l’association Pas Sages à l’Image (Grenoble), qu’elle a cofondée en 2008 et pour laquelle elle a écrit plusieurs scénarios de courts-métrages.
Elle mène aussi régulièrement avec la Compagnie du Jour des actions auprès des publics éloignés de la culture : détenus, jeunes « décrocheurs »…


Depuis ses débuts en 1990, la Compagnie du Jour a travaillé avec de nombreux autres artistes et partenaires qui enrichissent ses créations…

  • Anne Calas, comédienne, chanteuse,
  • Alain Lafuente, percussionniste, compositeur, créateur sonore
  • Philippe Boyau, metteur en scène
  • Kossi Efoui auteur
  • Mamadou Dioume, metteur en scène
  • Victor Mazzilli, comédien
  • Denis Vedelago, graphiste
  • François Weil, plasticien, scénographe
  • Maryvonne Arnaud, photographe
  • Françoise Torgue, chargée de diffusion
  • Pierre David-Cavaz, comédien
  • Christophe Delachaux, comédien
  • Jean-Yves Picq auteur
  • Claude Grimonet, éclairagiste
  • Cédric Marchal, auteur, metteur en scène, comédien, chanteur
  • Henry Torgue, pianiste, compositeur
  • Patrick Reboud, accordéoniste, pianiste, compositeur
  • André Giroud, accordéoniste, pianiste, compositeur
  • Sophie Vaude, comédienne
  • Valère Bertrand, comédien
  • Sylvain Audemard, créateur sonore
  • Dominique Laidet, comédien
  • Thierry Ronget, ingénieur son
  • Lionel Palun, vidéaste
  • Bruno Durand-Terrasson, éclairagiste
  • Nicolas Moretti, régisseur
  • Anne-Sophie Galinier, comédienne
  • Audrey Pays, chargée de diffusion
  • Emilie Malosse, auteur, dramaturge
  • Abdellatif Firdaous, auteur
  • Leo Van Cutsem, éclairagiste
  • Youssef el Arkoubi, scénographe
  • Amal Benayad, costumière
  • Benoit Riot, créateur sonore
  • Latefa Ahrrare, comédienne
  • Hicham ibrahimi, comédien
  • Delphine Chiodin, chargée de diffusion
  • Driss Ksikès, auteur
  • Philippe Veyrunes, scénographe, éclairagiste
  • Jérôme Vion, créateur sonore
  • Anne-Sophie Galinier, comédienne
  • Benoit Brégeault, comédien
  • Luc Guillot, créateur sonore
  • Alexia Chandon-Piazza, créateur sonore
  • Amal Setta, créateur sonore
  • Rochdi Belgasmi, créateur sonore
  • Lucas Delachaux, créateur sonore
  • Guillaume Vesin, créateur sonore
  • Amal Ayouch, créateur sonore
  • Fanny Journaut, créateur sonore
  • Christian Zagaria, créateur sonore

….et d’autres à venir…