Mazroube !

 

Partenaires :

L’Institut Français du Maroc, l’Institut International de la Marionnette, l’Espace 600/Scène Rhône-Alpes et le Théâtre Prémol.

Avec le soutien de :

L’Institut Français, la Ville de Grenoble et le Conseil Départemental de l’Isère

Texte: Émilie Malosse
Metteur en scène et scénographie : Karim Troussi
Jeu et manipulation : Henri Thomas et Fanny Journaut
Construction des marionnettes: Elise Nicod
Création Infoscéno-plastique: Christian Zagaria
Création sonore: Jerome Vion

Le projet:
Pour cette création, La Compagnie du Jour a été en double résidence du 3 Novembre au 7 Décembre 2014 à L’Institut Français de Kénitra puis à l’Institut Français de Casablanca au Maroc.
Interrogeant les douces violences du quotidien, la place faite à l’enfant dans les sociétés, les rapports avec les adultes et l’ aptitude à « s’en sortir », ce spectacle de théâtre et marionnettes tout public (à partir de 7 ans) a ensuite été repris du 19 au 22 Mars 2015 au Théâtre Prémol, à Grenoble puis en octobre 2015 pour une tournée dans les Instituts Français du Maroc.

Synopsis :
Après avoir consacré sa vie à l’écriture, pour la première fois, un auteur se retrouve coincé devant sa page blanche. La cause de son blocage : des souvenirs d’enfance qui lui échappent.
Se replongeant http://pharmacie-ed.net dans les objets de son enfance, il se retrouve littéralement projeté dans le passé, face à une version adolescente et fugueuse de lui-même.
C’est avec ce « lui » adolescent plutôt haut en couleurs qu’il va affronter les fantômes de son passé, en quête du souvenir manquant qui pourra venir remplir sa page blanche…

Un spectacle de théâtre et marionnette :
Mazroube! est une invitation en enfance et au pays des rêves. Ici, la marionnette est l’un des enjeux majeurs de cette création. Elle sert à la fois de vecteur de distanciation (nécessaire pour aborder des questions parfois difficiles) et d’élément ludique.
Trois types de marionnettes ont été créés pour ce spectacle : des marionnettes semi-habitées (les jambes et un bras de l’acteur-marionnettiste faisant corps avec ceux de la marionnette), des marionnettes à contrôle (manipulées par des baguettes insérées dans les différentes parties du corps de la marionnette) et des têtes (uniquement pour la lecture).
Mis à part les têtes utilisées pour la lecture (plus petites, pour des questions de visibilité), les marionnettes sont à taille réelle, permettant au spectacle de se jouer dans de grandes salles.